Eloge à la contemplation p.1



Ce travail est le fruit d'un reportage réalisé dans le jura en Suisse au mois d'avril.
Je m'étais fixé dans la tête avant de partir de regarder les choses que j'allais photographier avec des yeux attentifs,
en épurant un maximum ce qui se présenteraient devant moi.
Mon état d'esprit correspondait à un état méditatif, je prenais le temps d'observer l'instant tel qu'il était.
J'ai tenté de retranscrire chaque endroit, chaque être avec la pureté qu'ils dégageaient .
 


Soudain, vous n'êtes plus là.
C'est l'autre qui occupe votre esprit.
Et quand vous n'êtes plus là,
quand vous êtes totalement absent,
l'autre disparaît aussi.









En un instant, lorsque le choc nous questionne,
la peur d'être dans le silence et la solitude nous renvois à nous-mêmes.
C'est dans cette confrontation que de nouvelle perspective s'ouvre à nous.





























Après l'éboulement, la paix et l'harmonie reprennent leurs places.





Eloge à la contemplation p.2



            


     
                       








...et la lumière redonne à la vie sa pureté originelle.































                             






  Dans un état naturel où tout est nu, 
   la mort et la vie se cotoient sans cesse.